COMMENT RÉALISER DES ÉCONOMIES SUR VOTRE ASSURANCE MALADIE ?

Assurance maladie suisse : comparatif primes assurance maladie

Le coût de l'assurance maladie suisse diffère selon les caisses pourtant les prestations restent identiques. Pour limiter les frais liés à vos soins de santé, réaliser un comparatif assurance maladie suisse s'avère judicieux. Etant donné que chaque assuré reçoit au début du mois d'octobre la confirmation de ses primes assurance maladie pour l'année suivante, il est possible en cas d'insatisfaction de changer de caisse maladie. Pour cela, envoyez le plus tôt possible une lettre de résiliation par courrier recommandé à votre assureur qui doit la recevoir au plus tard le 30 novembre. Grâce à notre formulaire ci-dessous, faites vous conseiller gratuitement et sans engagement pour dénicher la caisse maladie suisse adaptée à votre profil.

Assurance maladie suisse : comment ça fonctionne?

L’assurance maladie suisse a une certaine portée sociale puisque régie par le pouvoir étatique. Diverses entreprises d’assurance ou caisses-maladie se sont chargées d’assurer la population selon les dispositions claires de la loi. C’est la Loi Fédérale sur l’Assurance Maladie ou (LAMal) du 18 mars 1994 qui réglemente cette activité.

Selon cette règle juridique, l’assurance de base suisse est une obligation et il est possible de souscrire à d’autres assurances additionnelles (assurances complémentaires). Les dispositions de cette loi permettent à n’importe quelle victime d’accident ou de maladie non détenteur d’une assurance de bénéficier de certains soins médicaux.

La règle générale de la loi fédérale sur l’assurance maladie est que tous les individus résidant ou s'installant en Suisse doivent obligatoirement souscrire une assurance maladie. L'adhésion à une assurance de base devra se faire auprès d’un professionnel autorisé à faire ce genre d’activité. L’article 11 de LAMal prévoit cela dans les moindres détails.

Ces prestataires regroupent toutes les sociétés privées d’assurance et les caisses maladie reconnues par la réglementation du 17 décembre 2004. Toutes les demandes d’assurance maladie suisse émises par des personnes qui doivent obligatoirement s’assurer devront être acceptées par ces entreprises d’assurance selon leur zone d’activité dans le pays.

On remarque que toute personne vivant sur le territoire Suisse devra dans un délai de trois mois présenter une preuve de son assurance maladie suisse à la commune dans laquelle elle réside. Il existe des cas d’exception à l’obligation d’avoir une assurance maladie : les travailleurs qui séjournent en Suisse pendant une période de moins de trois mois. Ces personnes ne seront pas obligées de souscrire à une assurance maladie suisse. Cependant, elles devront posséder des systèmes de protection qui leur permettent d’accéder aux soins en Suisse en cas de maladie ou d’accident.

Les personnes originaires de l’Union européenne, de la Norvège ou de l’Islande et travaillant en Suisse doivent également souscrire une assurance obligatoire suisse qui pourra couvrir la famille proche même si celle ci réside toujours dans le pays d'origine. Avec l’assurance maladie suisse, les soins liés aux maladies, à la maternité et aux accidents sont pris en charge.

Les prestations de l'assurance de base sont définies par la loi sur l'assurance maladie et sont les mêmes chez toutes les caisses maladie suisse. Dans le cas d’un accident par exemple, l’assurance maladie sociale entre en jeu dès lors que la victime ne détient aucune assurance accidents. Les frais liés à des actes de prévention telles qu'une activité sportive ou des efforts en matière d'alimentation pourront être pris en charge par l’assurance maladie suisse.

Assurance maladie suisse : quel est le coût ?

 

Coût assurance maladie suisseComme précédemment mentionné, les soins prodigués par l’assurance obligatoire de base suisse sont fondamentalement semblables, car indiqués par la loi quelque soit l'assureur choisi.

Cependant, les frais peuvent varier selon les régions. Cela peut s’expliquer par le fait que les tarifs médicaux sont plus élevés dans certaines zones que dans d’autres.

Le montant de base des primes d’assurance peut être revu à la baisse pour réaliser des économies sur l'assurance de base grâce à la franchise.

Les participations des assurés aux prestations médicales qu’ils reçoivent sont appelées la franchise assurance maladie et la quote-part assurance maladie.

La valeur de la franchise influera sur le montant de la prime assurance maladie, plus la franchise est élevée plus la prime mensuelle est faible. Lorsqu’un traitement n’est pas couvert par l’assurance obligatoire suisse, le médecin doit vous en informer. En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre caisse-maladie.

Primes caisses maladie suisse : est-ce nécessaire de souscrire une assurance santé complémentaire ?

Outre l'assurance maladie de base, il est possible de solliciter des services d’assurance complémentaire. L’assuré devra se baser sur ses besoins du moment et futur afin d’avoir une couverture maladie complémentaire adéquate. On distingue :

  • Les complémentaires ambulatoires comprenant entre autres la médecine alternative ou encore les soins non pris en charge par l'assurance obligatoire suisse tels que les lunettes, lentilles ou les vaccinations préventives
  • Les assurances hospitalières qui remboursent les prestations stationnaires.

Les prestations et traitements stationnaires sont les plus sollicitées. Ceux ci permettent à l'assuré en cas d'hospitalisation de passer la nuit dans l'établissement où il est traité. Exemple de traitements stationnaires : séjours en hôpital, séjours en établissement médico-social ou encore séjours en clinique de réadaptation ou en maison de cure. Ce type de prestations peut être une aubaine pour les personnes âgées ayant une santé fragile.

L’assurance maladie suisse peut s’accompagner de plusieurs assurances complémentaires. Chaque personne en fonction de sa situation et de ses besoins devra choisir l’option qui lui convient le mieux. Il existe plusieurs types d’assurances complémentaires. Ces dernières ont une plus grande efficacité lorsqu’elles sont taillées sur mesure en fonction des maladies récurrentes et des risques fréquents encourus par l’assuré.

Les compléments de l’assurance maladie suisse qui peuvent couvrir des frais d’orthopédie sont très intéressants de nos jours. Il en est de même pour ceux qui couvrent les lentilles et les lunettes par exemple. En ce qui concerne la médecine alternative, l'assurance de base couvre certaines thérapies.

Assurance obligatoire suisse : qu'est ce que la franchise ?

La franchise telle que prévoit la Loi sur l’assurance maladie suisse est le montant annuel que vous payez de votre propre poche avant que votre assureur ne commence à rembourser vos factures. L'assuré a le droit de choisir la franchise assurance maladie qui lui convient (le montant minimum étant de CHF 300) mais il est important de savoir que plus la franchise est élevée moins vous payez en primes.

Le passage à une franchise plus ou moins élevée se fait en fin d'année civile. Pour les enfants (jusqu’à la fin de l’année civile durant laquelle l’assuré fête ses 18 ans), aucune franchise n'est exigée. Mais il est possible de souscrire pour les enfants une franchise à option.

Caisse maladie suisse : qu'est ce que la quote-part ?

La quote-part forme avec la franchise assurance maladie les participations aux coûts à assumer par l’assuré sur les prestations dont il bénéficie. La quote-part assurance maladie est le montant des dépenses de santé (médecin, hôpital et médicaments) que l'assuré doit payer de sa poche.

Contrairement à la franchise, il est impossible de décider de ce montant et celui-ci correspond à un pourcentage de participation aux frais, une fois que la franchise a totalement été déduite. La quote-part sur les prestations fournies s’élève à 10% du montant qui dépasse la franchise. La quote-part est limitée à CHF 700 par année civile pour les adultes et CHF 350 pour les enfants.

Exemple : Supposons que vos dépenses de santé s'élèvent à CHF 2000 les deux premiers mois de l’année et que vous avez souscrit une franchise de CHF 500. Ces dépenses seront déduits de ces 500 premiers francs. Pour les CHF 1500 de factures qui restent après déduction de la franchise, il faudra régler la quote-part qui correspond à 10% de CHF 1500 soit CHF 150. La caisse maladie se chargera du solde soit 1500-150=1350 francs.

Assurance maladie suisse : quelles sont les prestations ?

L'assurance de base fournit les mêmes prestations d'assurance maladie. Celles ci sont fixées par la Loi fédérale sur l'Assurance Maladie (LAMAL) et couvrent les frais engendrés par la maladie et la maternité ainsi que par l'accident en cas de non adhésion à une assurance accidents. Exemple de prestations de l'assurance maladie :

  • Hospitalisation en division commune dans un hôpital reconnu du canton de domicile
  • Examens, traitements et soins ambulatoires dispensés à domicile, à l'hôpital ou dans un établissement médico-social par des médecins ou encore des chiropraticiens
  • De 2012 à 2017, cinq médecines complémentaires sont prises en charges par l'assurance maladie suisse sous certaines conditions : la médecine anthroposophique, l'homéopathie, la thérapie neurale, la phytothérapie et la médecine traditionnelle chinoise

Pour que les prestations de la médécine alternative soient remboursées, il faut que celle ci soit fournie par des médécins attestant d'une formation à ces méthodes thérapeutiques.

Assurance maladie suisse : à quoi réfèrent les subsides ?

Un subside assurance maladie est une réduction des primes accordée par l'Etat. Les assurés et les familles dont les revenus fiscaux sont inférieurs à une certaine limite définie selon le canton ont droit à un subside. Les montants de cette subvention varient de quelques francs jusqu'à la totalité de la prime. Tous les cantons romands préviennent d'une façon ou d'une autre les assurés qu'ils ont ou pourraient avoir droit aux subsides assurance maladie.

  • Subside assurance maladie Vaud

Si vous résidez dans le canton de Vaud, vous pouvez déposer une demande de subside auprès de l'agence d'assurances sociales (Office Vaudois de l'Assurance Maladie).

Pour faciliter la tâche aux assurés, le canton de Genève a mis en place un système d'e-démarches autrement dit la demande de subside assurance maladie peut se faire en ligne . Toutes les réponses à vos questions sur le site du canton de Genève.

  • Subside assurance maladie Fribourg

Pour bénéficier d'une réduction des primes maladie à Fribourg, les revenus déterminants des assurés dans ce canton ne doivent pas être supérieurs aux limites ci-dessous.

 

 Célibataire / Divorcé(e)
Veuf(ve) / Séparé(e)
Couple marié
Sans enfant à chargeCHF 36'000.00CHF 53'900.00
1 enfant à chargeCHF 57'400.00CHF 65'400.00
2 enfants à chargeCHF 68'900.00CHF 76'900.00
3 enfants à chargeCHF 80'400.00CHF 88'400.00
4 enfants à chargeCHF 91'900.00CHF 99'900.00
5 enfants à chargeCHF 103'400.00CHF 111'400.00
6 enfants à chargeCHF 114'900.00
CHF 122'900.00
Source : www.caisseavsfr.ch

Assurance maladie suisse : comment changer de caisse maladie ?

Il est généralement possible de résilier son assurance maladie suisse en fin d’année. En effet, en fin septembre l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) approuve les primes assurance maladie de l’année suivante. Une fois que les caisses maladie sont informées, elles vous communiquent votre nouvelle prime par écrit au plus tard à la fin du mois d’octobre (31 octobre). Votre caisse maladie doit également vous préciser dans son courrier que vous avez le droit de résilier votre assurance maladie suisse.

Vous pouvez alors, si vous n’êtes pas satisfaits par le montant des primes pour l’année à venir appliqué par votre caisse maladie suisse actuelle (ou si vous souhaitez tout simplement changer de caisse) envoyer votre lettre de résiliation avant le 30 novembre au plus tard ou le dernier jour ouvrable du mois de novembre (à cette date, l’assureur doit avoir reçu votre lettre). Vous trouverez en ligne et gratuitement différents modèles de lettre de résiliation. Assurez vous de l'envoyer en recommandé avec accusé de réception.

Bien évidemment, avant d’entamer la procédure de résiliation auprès de votre assureur actuel, il est important d’avoir trouvé une nouvelle caisse maladie pour l’année qui suit puisque celle ci doit confirmer votre nouvelle adhésion à l’ancien assureur. Votre ancien contrat ne prendra alors fin qu’à ce moment là.

Les assurés payant la franchise ordinaire de 300 CHF (0 CHF pour les enfants) avec libre choix du fournisseur de prestations peuvent résilier leur assurance maladie à la fin du mois de Juin avec un préavis de 3 mois. Par conséquent, votre assureur actuel doit avoir reçu votre lettre de résiliation au plus tard le 31 mars (ou le dernier jour ouvrable du mois de mars). Sachez cependant qu les primes impayées peuvent vous empêcher de changer de caisse.

Assurance maladie suisse : le cas des frontaliers

Les travailleurs frontaliers doivent être assurés par un régime d'assurance santé. Les frontaliers (résidant en France mais travaillant en Suisse) ont le choix via le droit d’option entre une caisse soumise à la loi d’assurance maladie Suisse (LAMal) et le Régime de Sécurité sociale des frontaliers (CMU) en France.

Qu'est-ce que la CMU ?

C’est la Couverture Maladie Universelle proposée aux travailleurs frontaliers. En tant que travailleur frontalier, vous avez la possibilité d’être assuré en France par la CMU grâce aux accords signés entre la Suisse et l’UE. Cette CMU est l’équivalent du régime général français d’assurance maladie (la Sécurité Sociale).

En effet la CMU couvre les soins de santé de base pour les assurés. C’est donc une offre limitée qui ne couvre pas les soins qui coûtent très cher comme les soins dentaires, l’hospitalisation ou les soins optiques. Mais pour être mieux couvert, vous pouvez souscrire une assurance complémentaire.

Pour la CMU, la prime assurance maladie que vous devez payer par mois est calculée sur la base du Revenu Fiscal de Référence (RFR). Le taux de la cotisation s’élève à hauteur de 8% de votre RFR depuis le 1er janvier 2016. Un abattement de 9.611 euros est appliqué en déduction pour une durée allant du 1er janvier au 31 décembre 2016. Vous pouvez librement calculer vos primes avec un simulateur de calcul.

Exemple de calcul de la prime d'assurance : (RFR-9611€) X 8%. Le RFR (Revenu Fiscal de Référence) se trouve sur votre feuille d’imposition. Lors du calcul de la prime, vous devez tenir compte de la composition de votre foyer pour déterminer votre RFR:

  • Pour un frontalier célibataire : il faut tenir compte de tous les revenus (salaires, biens locatifs etc) pour le calcul du RFR
  • Pour un frontalier marié à une frontalière : il faut tenir compte de vos 2 revenus (salaires, bien locatifs etc) pour le calcul du RFR et bien sûr ne pas oublier un abattement de 2 X 9611€
  • Pour un frontalier marié à une assurée sociale française, il faut calculer le RFR juste avec le salaire du frontalier. En cas de revenus locatifs, la moitié de ces revenus seront pris en compte.

Si vous décidez plutôt de souscrire l'assurance maladie de base suisse alors vous pourrez bénéficier des soins indifféremment en Suisse et en France. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous êtes couverts par la CMU.

Assurance maladie pour frontaliers : comment faire le bon choix entre CMU et LAMal ?

En tant que nouveau frontalier, vous avez 3 mois pour choisir entre la CMU et la LAMal. Que faut-il choisir entre la CMU ou la LAMal ? c'est une question un peu complexe car il faudra tenir compte de certains critères. En effet, il faut tenir compte du montant de vos gains, de votre état de santé, de votre lieu d’habitation, de la composition familiale, etc. Nous allons nous intéresser à 3 critères qui selon nous peuvent réellement vous aider dans votre décision :

  • Le revenu

Lorsque vous avez un salaire peu élévé (inférieur à CHF 5200/mois); le choix de la CMU est évident puisque son coût est basé sur un pourcentage de votre revenu. Mais, n’oubliez pas de tenir compte dans votre calcul des évolutions de votre salaire. Si votre salaire est amené à rapidement évoluer alors il est préférable de souscrire une assurance LAMal.

  • La famille

Si vous avez des enfants ou prévoyez d’en avoir, il faut savoir que vous devrez souscrire une assurance de base suisse pour chacun d’eux (bien que les primes d’assurance maladie soient peu élevées pour les enfants et les jeunes). C’est donc un coût à intégrer dans vos calculs. A priori, vu comme ça, la CMU parait être la meilleure option mais que se passe t-il si vous avez un(e) conjoint(e)? Selon qu’il (elle) travaille en France ou est lui (elle) aussi frontalier(e) suisse affilié à la CMU, les enfants pourraient donc être couverts par son assurance maladie et vous pourriez choisir de souscrire une assurance LAMal sans avoir à payer pour les enfants.

  • La Santé

Si vous pensez opter pour la CMU, n’oubliez pas de vérifier l’accessibilité aux soins autour de votre domicile (certaines régions en France à la frontière comme le pays de Gex manquent de médecins). Si vous pensez souscrire une assurance LAMal, sachez qu’au cas où vous souhaitez prendre une assurance complémentaire, un questionnaire médical sera demandé et selon votre état de santé, l’assureur refusera votre demande ou émettra des réserves pour tous les soins liés à votre maladie. Dans tous les cas, voici un simulateur qui vous orientera selon vos réponses vers le régime de base à choisir.

Si le Revenu Fiscal de Référence (RFR) est la variable de choix alors :

  • si votre salaire annuel est en-dessous de CHF 65.000, nous vous conseillons de souscrire la CMU
  • si votre salaire dépasse les CHF 65.000 par an, avec les 8% d'imposition, la LAMal devient le choix optimal

Pour plus d'informations sur l'assurance maladie suisse, n'hésitez pas à cliquez sur le bouton ci-dessous.