Franchise assurance maladie suisse : comment bien la choisir ?


Souscrire une assurance s’avère parfois nécessaire. Qu’importe le domaine, il existe des assurances qui sont là pour vous garantir des compensations en cas de dommages ou d’accident. Ainsi, dans le cadre de la santé aussi, il existe diverses caisses d’assurance-maladie en Suisse qui offrent chacune les mêmes prestations de base. Autour des caisses maladie, gravite souvent le terme franchise assurance maladie. Mais que représente-t-il exactement ?

Une franchise assurance maladie suisse est un montant qui restera toujours à la charge de l’assuré (e) lorsque celui-ci bénéficie des prestations de l’assurance maladie. Toutes les personnes ayant déjà fait une souscription à une assurance en ont certainement entendu parler soit auprès de leur assureur ou du courtier qui les a pris en charge. Cette franchise est en réalité une clause contractuelle qui établit que votre assureur devrait prendre en charge une partie de frais liés à votre santé. L’assuré choisit lui même sa franchise, qui représente sa participation personnelle sur ses dépenses de santé. On distingue la franchise légale et la franchise à option :

  • Le montant de la franchise légale est de CHF 300 par année civile pour les adultes et jeunes adultes. Pour les enfants, aucune franchise n’est exigée tant que leur âge est inférieur ou égal à 18 ans
  • Les montants des franchises à option sont les suivants :

Franchises à option pour adultes et jeunes adultes en CHFFranchises à option pour enfants en CHF  
500100
1000200
1500300
2000400
2500500
600

Il est possible d’effectuer un changement de franchise assurance maladie au 1er janvier de l’année à venir pour baisser ou augmenter les primes. Pour cela, il faut adresser une lettre de préférence en recommandé avec accusé de réception à votre assureur jusqu’au 31 décembre lorsque vous souhaitez augmenter la franchise. Par contre, si vous souhaitez plutôt la baisser, annoncez le toujours par écrit jusqu’au 30 novembre.

Franchise assurance maladie : comment se passe le remboursement des soins

Franchise assurance maladie suisseLorsque vous avez besoin de soins, dès que la franchise choisie est atteinte, votre assurance ne règle que 90% de vos coûts de santé. Ce qui veut dire que vous avez encore 10% de ces coûts à votre charge. Ceux-ci représentent la quote-part d’assurance maladie qui ne doit d’ailleurs pas dépasser CHF 700/an. Pour illustrer le remboursement de soins en Suisse, voici un exemple : supposons que vous avez choisi la franchise légale de CHF 300/an et que vous recevez une facture de médecin s’élevant à CHF 500. À ces CHF 500 seront déduits le montant de la franchise, il restera encore CHF 200 mais l’assureur ne règlera que 90% de ce montant. Il vous faudra donc encore régler la quote-part équivalent à CHF 20 (10% de CHF 200). Si dans la même année, vous devez encore faire face à une autre dépense de santé (par exemple CHF 400), sachant que votre franchise assurance maladie a déjà été complètement utilisée, vous ne paierez que 10% de CHF 400 soit CHF 40. C’est justement pour limiter les abus qu’une limite a été fixée en ce qui concerne la quote part (CHF 700 maximum par année civile pour les adultes et CHF 350 pour les enfants).

La quote-part pour les médicaments génériques est de 10% mais pour les médicaments originaux pour lesquels il existe un générique, elle s’élève à 20%. Par ailleurs, en cas de maternité, votre assurance prend la totalité des prestations en charge donc pas de franchise ni de quote-part à régler

 

Franchise assurance maladie : comment bien la choisir ?

Plus votre franchise est elevée, moins vous payez en primes assurance maladie. Cependant, optimisez sa franchise assurance maladie n’équivaut pas toujours à choisir la plus élevée. En effet, pour bien choisir sa franchise, il faut tenir compte de plusieurs éléments tels que : son état de santé actuel, ses dépenses de santé, le poids d’une prime plus élevée sur son budget etc. Supposons que vous êtes plutôt en bonne santé, choisir une franchise élevée pour baisser ses primes mensuelles s’avère être un bon choix. Attention cependant au risque financier si vous tombez malade, sachant que la franchise doit pouvoir être payé cash en temps voulu, assurez vous de disposer de cette somme en tout temps. Si par contre vos côuts de santé sont élevés (si vous souffrez par exemple d’affections chroniques), la franchise minimale de CHF 300 est recommandée.

Si vous avez choisi un modèle particulier d’assurance (médecin de famille, réseau HMO, Telmed), le rabais de primes stoppe à partir d’une franchise de CHF 1500 ou de CHF 2000. Dans ce cas, il est inutile de choisir une franchise plus élevée